FOCUS – Construction du costume « la reine des roses »

20141206_151220

En novembre dernier, je vous ai montré le costume de » la reine des roses » que j’ai conçu pour le concours organisé par le salon d’art et d’artisanat Artisa (Novembre 2014) sur le thème de la sublimation de la matière et qui m’a permis de remporter le 1er prix.

Vu le succès qu’il a rencontré, je tenais à vous le présenter plus en détail, vous montrer quelques étapes de sa construction et des photos de plans rapprochés.

La crinoline :
J’ai utilisé la crinoline « Eden » (disponible sur la boutique) afin de montrer toute la beauté et les détails de la jupe.

_MG_2108 2

La jupe :
Fabrication d’une jupe « patineuse », en taffetas de soie grise donnant un effet métal, doublée en satin noir. Des ruches du même tissu sont cousues dessus et forment des spirales-arabesques. La fabrication de ces ruches a été interminable. Il a fallu couper des bandes de soie, surjeter les extrémités, froncer le tout et bien sur les coudre sur la jupe selon le tracé prévu.

DSCF3265

DSCF3266

Le rebord de la jupe plissé fût lui aussi une aventure à lui tout seul. Il a fallu fabriquer de longs tubes de soie, les assembler, les retourner (et vu la longueur qu’il a fallu, ce ne fût pas une mince affaire), le plisser de façon ultra régulière. Une fois cela fait, sa couture sur la jupe a été un jeu d’enfant.

DSCF3268

Avant dernière étape, la couture du galon, à la main bien sûr, sur les spirales et le milieu du plissage. Un travail long mais facile, la partie repos du costume.

Dernière étape pour la jupe : la fabrication des 10 grandes roses et 10 petites roses en soie bleu avec leur perle en améthyste… et bien sur leur couture sur la jupe.

DSCF3274

DSCF3278

Élaboration du bustier aux mesures du mannequin :
Création du patron
sur le mannequin. J’ai reproduit d’abord ce bustier sur du papier et l’ai épinglé sur le buste afin de vérifier s’il était bien réalisé, j’ai aussi fait une toile en tissu pour être sûr de sa bonne tenue sur le mannequin.

DSCF3254

DSCF3262

DSCF3270

La partie difficile car très longue a été la fabrication des feuilles recouvrant tout le haut du bustier et leur couture sur le bustier. Il a fallu aussi les relier entre elles afin de ne laisser aucun jour. Autant dire que je ne peux plus fabriquer de pétales pendant un bon moment… surtout que j’ai dû me remotiver temporairement pour celles de la couronne… Mais bon, le résultat est là !

Le dos est un laçage avec œillets et ruban de satin gris assortis.

DSCF3276

Le serre-taille :
Modification d’un de mes patrons
existant afin de faire une large ceinture corseté. Il est en soie doupion et doublé en satin noir. J’ai fait un rappel des roses bleues en cousant des abeilles avec du fil de la même couleur en haut et en bas des baleines. Il est construit dans les règles de l’art de la corsetterie avec des baleines sont en métal (plates et spirales), les tissus sont renforcés et une couche de coutil est placée entre le tissu et la doublure comme tous les corsets que je propose.

DSCF3283

La couronne : car une reine mérite bien d’avoir une couronne.
J’ai réalisé une couronne rigide recouverte de feuilles en soie, des roses en soie rappelant celles de la jupe et y ai ajouté des perles en améthyste.

Le collier et le bracelet :
Faits de taffetas de soie plissé en rappel du bord de jupe, avec un galon central, une rose de soie bleu et des perles en améthyste.
Le collier porte en son centre un pendentif argenté avec une améthyste taillée en pointe facetté.

Ces deux articles en pièces uniques seront bientôt disponibles au sein de notre boutique en ligne ainsi que d’autres créations sur le thème de la reine des roses, alors surveiller bien nos news.

DSCF3282

02737

Voilà ! Vous savez tout ou presque du costume de la reine des roses. Il est encore exposé à la boutique Michat, à Cannes, situé rond-point Duboys d’Anger (entre la rue d’Antibes et la Croisette).

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ae00b4ae601748839f5e88fba3ed754b33333333333333333