Des fois, il faut savoir aller à la source d’un savoir….

Me voici revenue de Lunéville où je me suis rendue pour suivre deux stages de broderie perles et paillettes / broderie perlée, technique qui a pour but de broder sur un tissu tendu sur un métier des perles et des paillettes au point de chaînette à l’aide du fameux crochet de Lunéville, technique très utilisée en broderie haute couture.
Etant une fervente admiratrice des métiers d’art liés à la haute couture, ça me trottait dans la tête depuis un moment et je saute maintenant le pas.
L’école de broderie de Lunéville a été créée en 1998 et les cours sont donnés par Aude Rémy, responsable du centre et maitre de stage au Conservatoire des Broderies de Lunéville, au sein même du Château, le Petit Versaille Lorrain. Autant dire un cadre idyllique !
Il y a aussi une boutique pour se procurer du matériel et un espace d’exposition où j’ai pu admirer une collection de sacs de soirée entièrement brodées de perles, des robes haute couture et des voiles de tulle brodés au point de Lunéville (broderie sur tulle de coton blanc ou écru avec fil de coton et jours ornementaux).

Un peu de culture maintenant…
Bien que la broderie de Lunéville remonte au 18ème siècle, elle ne connait son apogée que grâce à la présence des ducs de Lorraine ayant leur résidence dans la cité à partir du 19ème siècle et grâce à la mode des colifichets féminins initiée par l’impératrice Joséphine.
L’aiguille est remplacée par le célèbre crochet de Lunéville, puis fin 19ème avec l’utilisation de perles, elle connait un grand succès notamment grâce à la mode de l’art nouveau et des années folles.

La technique du point de Lunéville après être tombée un peu dans l’oubli a été relancée par le conservatoire de broderies, sous l’initiative de Maryvonne François-Remy, présidente et fondatrice du conservatoire, et promeut aussi sa technique apparentée, la broderie perlée. Il s’agit là d’un savoir-faire ancestral, haute valeur du patrimoine artistique et culture de la Lorraine !

Voici les 2 réalisations que j’ai effectuées avec l’aide de Aude. Vous ne le saviez peut-être pas mais la broderie de perles et paillette se brode à l’envers. C’est-à-dire que c’est l’envers de mon tissu que je vois et mon motif à l’endroit est dessous. C’est pour cela que l’on dit que les brodeuses ont des yeux au bout des doigts.
Broderies créés par Aude Remy, Brodeuse d’Art (copyright). Merci de ne pas les reproduire.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *