Les nouvelles trousses romantiques

Le printemps me donne des idées et réveille mes inspirations artistiques! J’ai le plaisir de vous proposer une collection de 5 trousses romantiques et artistiques inspirées de peintures ou d’œuvres littéraires. Vous pouvez vous en servir pour ranger votre maquillage, vos lunettes, comme trousse de couture… Son utilisation peut se décliner à l’infini en fonction de vos envies.
 

_B4B09666

La trousse « Rubis », est en coton aux motifs de roses rouges romantiques qui célèbre la venue du printemps et l’éclosion de ses fleurs aux parfums envoûtants.
Des feuilles en dentelle noire et des perles en œil de tigre bleutées viennent compléter cette création en édition limitée à 5 exemplaires.
 

_B4B0984

La trousse « Perles de Rosée » est inspirée d’un poème de Verlaine bien connu, « Mignonne allons voir si la rose… » de 1524 et des volutes dorées des peintures de Klimt. Toute parsemée de fils dorés et de feuilles noires en dentelle, cette trousse en soie mauve aux reflets bleutés, décorée de roses de soie et de perles en améthyste est une édition limitée à 10 exemplaires.
 
Ensuite, je vous propose un ensemble de 3 trousses dédiées à un de mes peintres Préraphaélite favoris, John William Waterhouse, dont je vous parlai lors d’un précédent article sur mon blog, lorsque je me faisais un sac cabas l’été dernier.

_B4B0977

La trousse « Esprit printanier » est décorée d’œuvre du peintre Préraphaélite John William Waterhouse, « My Sweet Rose » (1908), transférée à chaud sur un tissu de coton pour une image de qualité qui tienne dans le temps.
Elle est faite en soie aux motifs baroques roses et gris. Son médaillon est entouré d’un galon noir, d’une superbe marquise facettée en quartz fumé, de marquises en pierre de lune grises. C’est une pièce romantique et féminine en édition limitée à 10 exemplaires.

_B4B0988

La trousse « Pandora », toujours décorée d’une œuvre de John William Waterhouse date de 1896. Elle m’a été inspirée par la légende de la boîte de Pandore : Pandore ouvrit la boîte contenant tous les maux de l’humanité (Maladie, Vieillesse, Guerre, Famine, Misère, Folie, Vice, Tromperie, Passion, Espérance). Prise de panique, Pandore referma la boite et seule l’espérance qui avait tardé à sortir y resta captive.
Cette pièce qui je pense séduira beaucoup d’entre vous est une édition limitée à 10 exemplaires.
 

_B4B0976

La trousse « Ophélia » : vous connaissez peut-être « Hamlet », tragédie de William Shakespeare. C’est une œuvre qui m’a marqué, depuis que je l’ai lu la première fois au lycée (oui, ça date, je sais…). Je l’ai relu plusieurs fois et je l’apprécie toujours autant aujourd’hui. Cette œuvre donna naissance à de nombreux écrits et peintures et maintenant à cette trousse ;-).
Ophélie est l’amante de Hamlet et est retrouvée morte parmi les fleurs (description longue est détaillée dans le livre). Sur cette peinture de John William Waterhouse, elle est en train de mettre des fleurs dans ses cheveux avant sa mort.
Cette trousse est faite de soie baroque aux motifs fleuris qui incarne parfaitement selon moi la scène du livre, rappelant la rivière dans laquelle elle se noie. Edition limitée à 10 exemplaires.
 

Je tiens à remercier tout particulièrement Christelle de « Filanthrope broderies » qui m’a permis de transférer ses images à chaud sur mes trousses grâce à sa presse professionnelle afin de garantir une image de qualité.
Je vous posterai un article de blog prochainement sur ce procédé avec les photos de notre travail. Cette brodeuse est non seulement talentueuse mais très inventive. Ses créations sont magnifiques et conquerront nombres d’entres vous, même celles qui ne s’intéresse pas particulièrement à la broderie. En tout cas, moi je suis séduite !
 

Enregistrer

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *