Orchidée de soie

C’est la rentrée alors je m’atèle de nouveau à la fabrication de fleurs artisanales et à mon perfectionnement en fabricant de nouvelles sortes de fleurs.
Aujourd’hui, je m’attaque à une des fleurs que j’adore, l’orchidée.
J’ai un livre spécifique sur la fabrication des orchidées (livre du milieu) et il doit y en avoir d’autres dans les livres de Sayoko Yasuda. Bref, j’ai de quoi faire…

C’est une fleur qui semble de 1er abord pas très compliquée contrairement aux autres fleurs que j’ai pu faire avec des pétales à n’en plus finir. Mais c’est se fourvoyer je vous l’assure… Et pourtant je commence avec une des orchidées plutôt « classiques » (car il y en a de toutes sortes avec des peintures très élaborées à réaliser).
Ce qui est difficile à réaliser, c’est la découpe particulière de cette fleur et ses tous petits éléments, sa peinture détaillée, la formation des boutons fermés. La manipulation des petits éléments n’est pas aisée et l’utilisation d’une pince est très utilise dans ce cas là. Il y a aussi pas mal de soutiens à délicatement ajouter aux pétales et à peindre pour qu’ils se fondent avec la couleur de ceux-ci.

Voici donc ma toute 1ère orchidée et ce n’est sans doute pas la dernière !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *